Les différents types de CV Vidéo

Les différents types de CV Vidéo

Le CV Vidéo de plus en plus présent sur LinkedIn est une excellente façon de se démarquer. Mais également de clarifier son parcours, (dé)montrer ses compétences techniques et comportementales.

La seule condition ? Proposer un CV Vidéo de qualité en phase avec votre activité, votre profil. Au risque sinon de générer l’effet inverse initialement souhaité.

Difficile cependant de s’y retrouver. En effet, on retrouve différents types de CV Vidéo. Un pitch face caméra ? Un CV Vidéo avec des animations ? Un CV Vidéo uniquement avec du texte et une voix off ?

Comment s’y retrouver ? Comment choisir le bon format ?

Je vous présente aujourd’hui les différents types de CV Vidéo pour vous aider à choisir le bon format 🙂

Le classique mais efficace : Pitch face caméra

C’est le format qui a démocratisé le CV Vidéo. Après avoir travaillé votre discours, « mis en scène » votre décor, vous vous exprimez face à votre Caméra/Smartphone. En effet, un téléphone assez récent fera largement l’affaire et donnera une très bonne qualité.

Ce format est assez simple dans sa réalisation (plan fixe) et pour le montage (uniquement quelques coupes). Pour lui donner un réel impact, le discours doit être direct, fluide et apporter une réelle plus-value.

Outre le discours, c’est votre attitude qui fera la différence. Soyez le plus naturel possible, le plus souriant et le plus dynamique possible. Tout en restant en phase avec votre personnalité.

Ce format de CV Vidéo peut correspondre à l’ensemble des profils et des secteurs d’activités. Pour les profils les plus créatifs, cela peut sembler un peu léger.

Il ira donc parfaitement pour un profil commercial, vendeur, RH ou métiers de l’assistanat. L’ensemble des métiers ou le relationnel, la personnalité et la posture sont importantes.

L’intermédiaire : Voix off et plans/animations ou Alternance Face caméra et différents plans

Ce format de CV Vidéo demande un peu plus de travail et d’imagination. Le travail sur le storyboard sera en effet la clé pour une vidéo réussie. Il existe une multitude de possibilités pour allier l’image et la voix.

Nous pouvons imaginer une version axée sur le Storytelling comme ELSA CRIQUI qui raconte son histoire en 2 minutes et qui arrive à merveille à capter votre attention dès les premières secondes.

Ou encore, une version comme KARIM EL AMCHAOUI qui arrive à sortir de la masse de candidatures grâce à son originalité, sa personnalité et une petite touche d’humour. Le tout ultra bien rythmé.

Si vous ne souhaitez pas être filmé(e) ou vous filmer directement, il existe également d’autres alternatives. Cela peut être un montage photo avec une voix off comme Marion.

Ce type de CV Vidéo peut également correspondre à l’ensemble des profils. Il est toutefois principalement utilisé pour des profils en Marketing, Evènementiel et Audiovisuel.

Le 100% animé

Enfin, le CV Vidéo sans se filmer et sans vous entendre. Oui c’est possible. Il vous faudra trouver LA bonne idée. C’est le format le plus long (compliqué ?) à réaliser. Outre la partie storyboard et scénarisation de la vidéo qui demande un certain temps et une certaine créativité, il vous faudra également vous dégager un minimum de temps pour le montage. Et qui dit montage, dit maîtrise d’un logiciel.

Ce type de vidéo est donc à réaliser si vous vendez vos compétences sur la suite Adobe notamment.

On peut citer l’exemple de Valentin PIQUE. En réalisant 2 ans de suite son CV Vidéo en format animé version pub Apple, il démontre habilement ses compétences sur Adobe en produisant un CV Vidéo de qualité, rapide, efficace, faisant mouche !

Ce type de vidéo va donc parfaitement pour les profils Graphiste, Communication, Audiovisuel.

Pour faire le bon choix, choisir le bon format et être sûr de s’engager dans une démarche maitrisée, il est important de se poser quelques questions :

  • Je m’adresse à qui ?
  • Quelle sont les principales compétences (techniques et comportementales) que je dois mettre en avant ?
  • Quel est pour moi le CV Vidéo parfait ?
  • Quels matériels en ma possession (Caméra, Smartphone, Micro-Cravate…)
  • Quel logiciel vais-je utiliser ? Quelle est ma maîtrise de celui-ci ?

Enfin, ayez confiance en vous, prenez le temps nécessaire pour réfléchir à la manière dont vous allez raconter votre histoire. Et c’est bien la le plus important, n’oubliez jamais que cette vidéo, c’est votre histoire, c’est vous !