Marketing de Soi : Mieux se connaître pour mieux se vendre

Marketing de Soi : Mieux se connaître pour mieux se vendre

Comme je l’expliquais dans mon précédent article « Le Marketing de Soi, c’est quoi ? «, il s’agit de mettre en avant sa personne en s’appuyant sur sa valeur ajoutée, son expertise.

Que ce soit pour trouver un job, se réorienter, développer son activité, il est primordial de savoir se vendre. Mais pour réussir à bien se vendre, le secret réside dans la connaissance de soi. Plus nous nous connaissons, plus il sera « facile » de se mettre en avant et se vendre à sa juste valeur. Voici quelques pistes de réflexion pour faire ce travail sur soi-même.

#1 Identifier ses forces : La base du marketing de soi

Dans cette première partie, l’objectif est de sourcer et lister l’ensemble des points de son profil. Pour cela, posez-vous ces quelques questions :

Quelles sont mes compétences techniques ? (Prospection téléphonique, prospection sur les réseaux, prise de rendez-vous, gestion d’un entretien de vente, négociation, signature de contrat…)

Quels sont mes traits de personnalités ? Mes qualités ? (contact facile, esprit d’équipe, gestion du stress, compréhension du besoin, sens de l’écoute…)

Que diraient vos collègues/ami(e)s au sujet des forces qui vous caractérisent ?

#2 Identifier ses faiblesses

Faites ensuite de même pour vos faiblesses en répondant à ces quelques questions :

Quelles sont les compétences techniques à développer pour passer un palier ? (niveau d’anglais, gestion des appels d’offres…)

Quelles sont les compétences comportementales qui vous limites ? (confiance en soi, difficulté à accepter la critique, manque d’autonomie…)

Quelles sont les reproches que l’on vous fait ? (personnels et professionnels)

Il est important de lister noir sur blanc l’ensemble de ces points. Ne vous contentez pas de mettre uniquement deux à trois forces par question mais allez dans le détail.

Notez ensuite comment vous pouvez justifier ces forces et ces faiblesses (exemples concrets dans des situations concrètes).

N’hésitez surtout pas à demander à vos proches, collègues ou anciens collègues pour être sur de ne rien oublier. Ils vont également partis de votre Marketing De Soi.

#3 Lister les opportunités

Il s’agit ici d’analyser et lister les opportunités que peuvent vous créer vos forces et les opportunités externes (marché favorable, spécialisé sur une niche…)

Voici quelques questions pour vous aider : Quelles opportunités peuvent vous permettre d’utiliser vos forces ? (profil polyvalent très prisé en agence, adéquation parfaite entre mes valeurs et celle du commerce…)

Quelles sont les opportunités qui vous viennent spontanément à l’esprit ? Pour quelles missions vous dites-vous : ça c’est fait pour moi ? 

#4 Lister les menaces

Et pour finir, analysez et lister les menaces que vos faiblesses peuvent créer et les menaces externes (faible volume de poste, mutation du métier, externalisation des missions…)

Puis posez-vous ces questions : En quoi mes faiblesses peuvent me pénaliser ? (excellent niveau d’anglais exigé dans la plupart des postes de mon domaine…)

Quelles sont les menaces qui vous viennent spontanément à l’esprit ? Quelles sont celles que vous redoutez ?

#5 Analyse du FFOM

Une fois votre FFOM réalisé, analysez-le. Fixez-vous des objectifs pour diminuer ou limiter certaines de vos faiblesses (exemple : avoir un niveau d’anglais intermédiaire d’ici la fin d’année) et définissez votre plan d’action (exemple : travailler 2 heures par semaine mon anglais).

Dans l’ensemble de vos forces (compétences techniques, comportementales…), définissez les 8 points que vous jugez essentiel pour votre projet. Ces 8 points feront parties intégrantes dans la mise en place de vos outils et votre communication à venir.

Cette première étape vous permet de commencer au mieux votre marketing de soi.