You are currently viewing Candidature spontanée : Les règles d’or

Candidature spontanée : Les règles d’or

La candidature spontanée n’est pas à négliger lors de sa recherche de job. Elle représente un moyen intéressant pour proposer ses services, créer le besoin, accéder au marché caché.

Cette candidature spontanée ne doit pas représenter la majeure partie des candidatures et demande un minimum de temps.

Pour que celle-ci soit pertinente et représente une plus-value dans votre démarche, voici quelques idées pour optimiser cette candidature spontanée.

Cibler les entreprises

Pour que la candidature spontanée soit la plus convaincante possible, pour que celle-ci attire l’attention du recruteur (qui ne s’attend pas à recevoir votre proposition), il est important de cibler les entreprises dans lesquelles vous souhaitez réellement travailler. Dans l’un de mes articles « 4 étapes pour bien démarrer sa recherche de job », je préconise de réaliser une shortlist de 10 sociétés vous donnant vraiment envie. De part l’activité, la vision, la réputation, l’entreprise que vous allez démarcher doit réellement vous intéresser.

Préparer sa candidature spontanée

Place ensuite à la préparation de votre candidature. Celle-ci doit bien évidemment être personnalisée au maximum. Que ce soit dans le vocabulaire utilisé, les compétences mises en avant, votre présentation, le titre du CV, votre lettre de motivation, il est important de montrer votre personnalité, la cohérence entre le poste visé et votre parcours.

Il s’agira également de démontrer à l’entreprise que vous êtes dans l’ADN de celle-ci. Montrez donc que connaissez celle-ci, les problématiques, les valeurs, les actualités.

N’hésitez pas à jouer la carte de la créativité/originalité en travaillant par exemple votre candidature avec la charte graphique de l’entreprise, en proposant un format différent, en reprenant une actualité majeure de celle-ci ou de son secteur d’activité.

Cibler le bon interlocuteur : LinkedIn & Cooptation

Une fois les entreprises ciblées et votre candidature prête, il va falloir rechercher l’interlocuteur à qui adresser votre proposition. Pour cela, faites un tour de votre réseau professionnel proche afin d’identifier une personne pouvant vous mettre en relation.

N’hésitez pas également à vous rapprocher d’autres salariés de l’entreprise, du même service que celui que vous visez.

Vous pouvez donc contacter ces personnes via LinkedIn, échanger sur l’entreprise, le poste. Sollicitez ensuite la transmission de votre candidature. La cooptation fonctionne très bien aujourd’hui en entreprise. La proposition d’une candidature par un salarié « oblige » le recruteur à prendre en considération celle-ci ce qui maximise les chances d’avoir un retour.

Le timing

Pour se donner plus de chance d’avoir un retour, le timing est également important. Veillez à ne pas envoyer la candidature spontanée lors du pic d’activité du service (fin de mois pour un service paie, Mai-Juin pour un cabinet comptable, en pleine période de solde pour une boutique) au risque de passer inaperçu. Anticiper ces éventuelles périodes.

Vous pouvez également opter pour faire parvenir votre candidature le soir, tôt le matin ou en toute fin de week-end.

Le suivi

N’hésitez pas à relancer votre interlocuteur quelques jours après l’envoi de votre candidature. Que ce soit par mail, par téléphone ou sur LinkedIN, faites en sorte d’obtenir un échange avec votre contact.

Sans pression et sans être trop insistant mais en démontrant une nouvelle fois votre réelle envie de travailler dans cette entreprise.

La candidature spontanée représente une opportunité intéressante pour vous adresser à des entreprises « coups de cœur ». Il sera indispensable de soigner au maximum votre candidature, votre approche et votre démarche.

Vous pouvez également utiliser les réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter) pour interpeller l’entreprise et/ou l’interlocuteur.

Enfin, veillez à ne pas faire uniquement de la candidature spontanée au détriment des annonces et offres d’emplois. Trouvez le juste équilibre, variez vos approches et vos démarches.

Bonne candidature 🙂