Réussir son entretien d’embauche : Les 12 points à respecter

Réussir son entretien d’embauche : Les 12 points à respecter

Vous avez un entretien ? Vous appréhendez ? Pas de panique, je vous explique ici les 12 points à respecter pour réussir son entretien d’embauche.

 

#1 Se renseigner sur l’entreprise & le recruteur

Cela peut paraître évidemment mais il est primordial d’en savoir un maximum sur l’entreprise. Rechercher donc l’ensemble des informations utiles et nécessaires à savoir sur cette entreprise : Historique, produits, services, actualités, communication. Imprégnez-vous !

Faites également une petite recherche sur le recruteur. Pour rappel 80% des recruteurs recherchent des informations sur vous sur le web avant de vous rencontrer ! Faites-en de même.

Tapez son nom sur Google et essayez de trouver son profil LinkedIn, sa page sur le site de l’entreprise, ses profils sur les réseaux sociaux. Cela vous permettra de vous faire une première idée de celui-ci et pourra même dans l’idéal créer un premier lien avec le recruteur (centres d’intérêts communs, connaissances communes…)

 

#2 Décortiquer le poste & ses missions

Si le recruteur vous reçoit en entretien, c’est qu’il pense que vous pouvez correspondre au poste. Analysez donc scrupuleusement les missions et listez vos compétences en phases. Justifiez la provenance de ces compétences en prenant des exemples concrets. Vous pouvez vous appuyez sur l’étape 2 dans les 4 étapes pour bien démarrer sa recherche de poste!

 

#3 Préparer les questions génériques

Présentez-vous ? Pourquoi vous et pas un autre ? Votre plus belle expérience ? Votre plus belle réussite ? Vos défauts ? Vos prétentions salariales ? Vos qualités ? Vos centres d’intérêts ?

Il s’agit des questions les plus courantes en entretien. Une nouvelle fois, anticipez ! Cela réduira le risque de se faire piéger et de perdre le fil de l’entretien.

N’hésitez pas à consulter l’article de Cadre emploi contenant les questions les plus posées en entretien.

#4 Lister l’ensemble de vos questions

Que ce soit sur le poste, l’entreprise, les missions, le recruteur ou le process de recrutement, des questions viendront lors de votre préparation. Listez-les pour être sûr de ne rien oublier face au recruteur.

#5 Préparer un support pour le jour J

Il n’y a pas plus mauvais signal qu’un candidat qui arrive sans un support. Pour montrer votre sérieux, votre professionnalisme, votre investissement, il est nécessaire de préparer un support.

Celui-ci peut contenir votre CV, l’annonce, des annotations sur l’entreprise & le poste ainsi que vos questions. Si vous avez des exemples visuels pouvant appuyer vos propos durant l’entretien, prenez-les !

Cela vous rassurera également d’avoir ces documents et cette préparation avec vous. Si vous savez que vous allez bloquer sur une question, prenez votre réponse en note. Vous pourrez alors en cas de blocage, jeter un coup d’œil à vos notes.

 

#6 Soigner la première impression

La première impression que le recruteur va se faire de vous est primordiale. Pour la soigner, veillez à opter tout d’abord pour la bonne tenue vestimentaire. Soyez-vous, soyez à l’aise dans votre tenue et veillez à respecter un minimum les codes de l’entreprise (s’ils en ont).

Veillez ensuite à bien être à l’heure. Faites-le pour le recruteur mais également pour vous. Rien de plus stressant que d’avoir tout juste à l’heure. Mettez-vous dans les meilleures conditions.

Dès le premier contact avec une personne de l’entreprise et ensuite le recruteur, veillez à bien sourire en le regardant dans les yeux. Attention également à votre poignée de main (ni trop molle, ni trop ferme).

Enfin, pour vous mettre le plus à l’aise possible et marquer des points des le démarrage de l’entreprise, vous vous devez de maitriser à la perfection votre minute de présentation (je ferai rapidement un article sur la question) qui sera probablement la première question posée.

 

#8 Argumenter ses réponses

Faites-en sorte de toujours argumenter un minimum vos réponses, sans tomber dans l’excès. N’attendez pas que le recruteur vous relance et justifiez toujours votre réponse par un exemple, en vous appuyant notamment sur votre expérience professionnelle et personnelle.

A l’inverse, ne tombez pas dans un monologue, ce qui peut vous faire perdre le fil de l’entretien ou perdre la concentration du recruteur.

 

#9 Poser ses questions

Quand viendra le moment des questions, sortez votre liste, regardez les questions restées sans réponses et posez-les. Veillez également à bien prendre note de certaines réponses importantes du recruteur.

 

#10 Penser à sa communication non verbale

Votre posture, votre regard, vos bras et vos mains peuvent vous trahir. Attention donc à ne pas donner le bâton pour se faire battre sur certaines questions dérangeantes pour vous.

Faites-en sorte de rester le plus ouvert possible durant l’entretien.

 

#11 Savoir conclure

Remerciez le recruteur pour son accueil et la qualité de l’échange. Si le poste vous plaît toujours, terminez pas réitérer votre motivation et enthousiasme pour intégrer ce poste.

N’hésitez pas à bien revalider le process de recrutement (délai de réponse, second entretien) et veillez à ne pas repartir sans les coordonnées de celui-ci.

Enfin, n’hésitez pas à demander au recruteur son ressenti sur votre entretien.

 

#12 Garder le contact et assurer le suivi

Vous rêvez de décrocher ce job ? Remettez une couche le jour même. Quelques heures après l’entretien, faites un mail au recruteur en le remerciant une nouvelle fois de l’accueil, de la qualité de l’échange. Signifiez bien que cet entretien vous a conforté dans votre volonté de vouloir intégrer cette entreprise. Terminez par lui remettre en tête le délai de réponse : « J’attends donc comme convenu votre retour mardi prochain »

 

J’espère que ces conseils vous aideront à mieux appréhender vos futurs entretiens. Croyez en vous, n’oubliez pas que si le recruteur vous reçois, c’est qu’il est déjà intéressé alors continuez sur cette lancée J